Ilinca Stoiciu – Abstract

Présence et Absence. La Corporalité dans l’art contemporain

Full text PDF

ABSTRACT

La corporalité est signe d’une quantité, se traduisant par visibilité, matière, substance, forme, étant la manifestation de la présence physique du corps, et dans l’art contemporain cette corporalité réponde à des interrogations sur la mémoire, l’oubli, la mort, l’identité. Cette structure ayant des fortes connotations symboliques est simultanément explorée en tant que source des pulsions créatrice et destructrices, en tant que ressource capable à revisiter la mémoire où objet dérisoire qui tombe dans l’anonymat. L’image du corps se multiplie ou se disperse, et les notions de présence ou d’absence corporelle traitent précisément cet aspect de l’affirmation ou de l’anéantissement de la structure corporelle dans la vision de quatre artistes contemporains. Travaillant sur la corporalité comme marque de l’identité, de la temporalité, de la présence en termes d’affirmation de l’existence et de l’absence comme disparition et dissolution, le travail de Geta Brătescu, Ion Grigorescu, Christian Boltanski et Ernesto Neto explore néanmoins des thématiques et des mediums différents. Le choix est motivé par les concepts qui nourrissent leurs propos artistiques et qui peuvent offrir une perspective ponctuelle et comparative par rapport à l’impacte des circonstances de l’époque actuelle.

L’esthétique disparitioniste, dans le sens introduit par Paul Ardenne, le corps-objet, le corps-mémoire, le corps-intime ou le corps-collective, le corps organique ou le corps synthétique sont des attitudes et des pratiques corporelles qui convergent dans l’exploration artistique de l’incertitude qui caractérise la postmodernité.